Cancer du sein : Surdiagnostic, surtraitement - À la recherche de nouveaux équilibres - 33es journées de la Société Française de Sénologie et de ... - Marseille du 9 au 11 novembre, 2011

Cancer du sein : Surdiagnostic, surtraitement - À la recherche de nouveaux équilibres - 33es journées de la Société Française de Sénologie et de ... - Marseille du 9 au 11 novembre, 2011

Titre de livre: Cancer du sein : Surdiagnostic, surtraitement - À la recherche de nouveaux équilibres - 33es journées de la Société Française de Sénologie et de ... - Marseille du 9 au 11 novembre, 2011

Éditeur: Springer Verlag France

ISBN: 2817802489


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

  • Ouvrage neuf. Disponible en stock.

Cancer du sein : Surdiagnostic, surtraitement - À la recherche de nouveaux équilibres - 33es journées de la Société Française de Sénologie et de ... - Marseille du 9 au 11 novembre, 2011

À chaque étape de la prise en charge des cancers du sein, à vouloir trop bien faire, il est possible que l'on en fasse trop. On sait que les progrès du dépistage, des traitements locaux et généraux ont permis d'obtenir une baisse de la mortalité. Toutefois, les nouvelles techniques d'imagerie ont mis à jour des lésions de nature ambiguë dont l'évolution vers un cancer est incertaine. Le doute évolutif et le principe de précaution peuvent alors induire des traitements excessifs. Ce principe de « sécurité » prévaut aussi pour les traitements généraux parfois prescrits pour des cancers de très bon pronostic ou systématiquement associés alors que leurs bénéfices réels sont encore insuffisamment évalués et leurs effets délétères trop peu évoqués. Entre surdiagnostic et surtraitement, et le risque d'une prise en charge incomplète, il nous faut trouver de nouveaux équilibres pour nos patientes, en toute indépendance. Tous les acteurs de la prise en charge pluridisciplinaire : médecin généraliste, chirurgien, oncologue médical, radiothérapeute, spécialiste de l'imagerie, gynécologue, psychologue, algologue, intervenants des soins de support... seront présents pour en débattre et en faire la synthèse dans cet ouvrage.

Livres connexes

À chaque étape de la prise en charge des cancers du sein, à vouloir trop bien faire, il est possible que l'on en fasse trop. On sait que les progrès du dépistage, des traitements locaux et généraux ont permis d'obtenir une baisse de la mortalité. Toutefois, les nouvelles techniques d'imagerie ont mis à jour des lésions de nature ambiguë dont l'évolution vers un cancer est incertaine. Le doute évolutif et le principe de précaution peuvent alors induire des traitements excessifs. Ce principe de « sécurité » prévaut aussi pour les traitements généraux parfois prescrits pour des cancers de très bon pronostic ou systématiquement associés alors que leurs bénéfices réels sont encore insuffisamment évalués et leurs effets délétères trop peu évoqués. Entre surdiagnostic et surtraitement, et le risque d'une prise en charge incomplète, il nous faut trouver de nouveaux équilibres pour nos patientes, en toute indépendance. Tous les acteurs de la prise en charge pluridisciplinaire : médecin généraliste, chirurgien, oncologue médical, radiothérapeute, spécialiste de l'imagerie, gynécologue, psychologue, algologue, intervenants des soins de support... seront présents pour en débattre et en faire la synthèse dans cet ouvrage.À chaque étape de la prise en charge des cancers du sein, à vouloir trop bien faire, il est possible que l'on en fasse trop. On sait que les progrès du dépistage, des traitements locaux et généraux ont permis d'obtenir une baisse de la mortalité. Toutefois, les nouvelles techniques d'imagerie ont mis à jour des lésions de nature ambiguë dont l'évolution vers un cancer est incertaine. Le doute évolutif et le principe de précaution peuvent alors induire des traitements excessifs. Ce principe de « sécurité » prévaut aussi pour les traitements généraux parfois prescrits pour des cancers de très bon pronostic ou systématiquement associés alors que leurs bénéfices réels sont encore insuffisamment évalués et leurs effets délétères trop peu évoqués. Entre surdiagnostic et surtraitement, et le risque d'une prise en charge incomplète, il nous faut trouver de nouveaux équilibres pour nos patientes, en toute indépendance. Tous les acteurs de la prise en charge pluridisciplinaire : médecin généraliste, chirurgien, oncologue médical, radiothérapeute, spécialiste de l'imagerie, gynécologue, psychologue, algologue, intervenants des soins de support... seront présents pour en débattre et en faire la synthèse dans cet ouvrage.